29 janv. 2008

Being - BROOKS KEVIN - Rouergue


Being
Kevin Brooks
Rouergue – collection doAdo Noir
352 pages – à partir de 15 ans – 15€

Tout était normal dans la vie de Robert Smith, jusqu’à ce qu’il passe un examen médical.
Cela ne devait être qu’une simple endoscopie pour cause de maux d’estomac, et cela deviendra le jour qui va totalement changer sa vie.
A son réveil de l’anesthésie générale, il sent que quelque chose cloche. Il entend des voix qui lui semblent inquiètes et tendues, il capte quelques mots :
« Qu’est ce qu’il y a à l’intérieur ? Qu’est ce qu’il y a là-dessous ? Du liquide ? Des fils ? On dirait des fils mobiles. »
Robert ouvre les yeux et voit pencher au-dessus de son ventre ouvert le médecin qui l’a accueilli, et un homme en costume.
Il entrevoit un pistolet à la ceinture de ce dernier, sans réfléchir plus avant il l’attrape et le pointe sur la tête de son propriétaire.
Et à partir de là la vie de Robert ne va être qu’une grande fuite en avant.
Il doit fuir ces gens en costumes qui vont lancer une véritable chasse à l’homme, accusant l’adolescent des pires horreurs pour le faire passer pour un dangereux criminel.
Mais le plus effrayant réside en lui, Robert n’avait pas connaissance de sa différence, de sa non humanité, il va devoir faire face à ses démons intérieurs et essayer de trouver des réponses à ce qu’il pourrait bien être.

C’est un roman très fort que nous livre une nouvelle fois la collection doAdo Noir.
Une belle construction avec une alternance d’actions et de lenteur, pour aboutir à un final haletant.
Le fait que le narrateur n’est aucune connaissance de son état, lui fait se poser des questions sur l’humanité en général. D’ailleurs la majeure partie du récit se compose du questionnement qu’il a sur son existence. Une magnifique parenthèse en Espagne va lui faire ressentir qu’il n’a pas besoin d’être fait de chair et de sang pour être au diapason avec d’autres êtres humains.
Robert est une espèce de Jason Bourne qui au lieu d’une perte de mémoire, a une ignorance complète de ce qu’il est. Ce qui est encore plus troublant c’est que ses poursuivants sont eux aussi ignorants de son histoire.
C’est ce qui donne son originalité à ce polar haletant, à conseiller à tout amateur de sensations fortes et à ceux qui aiment les questionnements philosophiques.



1 commentaire:

lirado a dit…

Ce livre me tente assez. J'espère que la bibliothèque où je vais souvent l'achetera...surtout que si c'est un peu un Jason Bourne je sens que je vais aimer. Le récit semble original...